BIOGRAPHIE

Eric Longsworth

Compositeur /Violoncelliste / explorateur

Eric Longsworth, compositeur et violoncelliste, est un de ces artistes « inclassables », aux confluents de plusieurs styles. Jouant du violoncelle comme si parfois il s’agissait d’une guitare, d’une basse, ou encore d’un instrument de percussion, il a forgé au fil des années un approche très personnel de l’instrument, violoncelle qu’il a choisi, il y a cinquante ans.

Ses compositions, ainsi que sa façon de jouer du violoncelle, transcendent les frontières stylistiques conventionnelles et s’ouvrent souvent à l’improvisation.

Né aux Etats-Unis en 1959, élève de Gary Hoffman et de Janos Starker à l’Université de l’Indiana, le violoncelliste côtoie l’univers de jazz avec le grand pédagogue David Baker. La formation classique amène Eric Longsworth à jouer pendant quatre ans dans divers orchestres à Houston, dont le Houston Symphony et le Texas Chamber Orchestra. Attiré par d’autres courants musicaux, il approfondit ses études à Banff (Alberta, Canada), ou il participe à des ateliers avec Dave Holland, Dave Leibman, John Abercrombie, Steve Coleman et d’autres. Eric Longsworth confie vouloir, depuis son plus jeune âge, faire de la musique « différemment », il décide de se consacrer dorénavant au jazz et à l’improvisation.

En XXXX Il s’installe à Montréal, Québec où il est d’abord remarqué au sein des groupes Icarus et Contrevent, avant d’attirer l’attention des critiques avec la sortie de son premier album en violoncelle solo, « I Hear You », en 1997. Après une importante série de spectacles en solo, et multiples participations `a divers projets avec entre autres Bill Frisell, Butch Morris, René Lussier et Malcolm Goldstein, il sort l’album « If Trees Could Fly », en duo avec le contrebassiste Marc Johnson. Puis, il récidive en 2001 avec la sortie d’un album en trio, « Sans Souci », avec Daniel Mille à l’accordéon et Pierre Tanguay aux percussions. Parallèlement à ses activités dans le milieu du jazz, il se fait connaitre d’un public plus large en tant qu’invité d’artistes populaires tel que Kevin Parent, Marie-Philippe, Jim Corcoran, Giorgio Conte et Sylvie Tremblay. Il compose également la musique pour de nombreux films documentaires et des radio-fictions.

En 2002, après plusieurs incursions dans l’hexagone, Eric Longsworth s’installe en France et intègre la scène jazz, collaborant en studio ou et en concert avec Sylvain Luc, Daniel Mille, Remi Charmasson, Claude Tchamitchian et Jean-Charles Richard entre autres. Il sort l’album en quintette « A Ciel Ouvert » en 2007, avec Eric Seva, François Verly, Remi Charmasson, et Olivier Ker Ourio, et peu de temps après, « Le Jazz fait son Cirque », tiré du spectacle qui a été présenté partout en France, dont une série de quarante dates dans la salle mythique L’Européen à Paris.

Suite à la rencontre en 2010 avec Chérif Soumano (kora), Eric Longsworth se lance dans les musiques du monde en créant le World Kora Trio, avec lequel il enregistre « Korazon » (2012) et « Un Poisson dans le désert » (2015). Le trio tourne en France et fait quelques tournées à l’international. Il participe aussi à des projets de la chanteuse américaine Pura Fe, la pianiste Perrine Mansuy, le percussionniste Steve Shehan, etc. Il forme un nouveau trio avec la harpiste Julie Campiche et l’hautboïste Cedric Chatelain, « Un Sacré Imaginaire », qui a son tour va inspirer un projet inusité qui va devenir le film « Randonnée Musicale de Eric Longsworth sur le Sentier des Huguenots ».

En 2016, Eric a marché, 400 kilomètres avec violoncelle sur le dos à la rencontre d’autres artistes avec lesquels il partage la musique. Le film de cette aventure musicale et humaine a été présenté dans de nombreux festivals de films, paru chez Les films de la Découverte. Cette première randonnée. En 2018, soit deux ans après, c’est à l’Ile de la Réunion que Eric a marché sur l’invitation de le Yann Vallé, plus de 400 kilomètres et rencontrés des dizaines de musiciens et musiciennes réunionnais et ainsi explorer les divers … XXXXX

Artiste Associé de la Ville de Palmiers de 2018 à 2020 Eric Longsworth à initier des projets musicaux et à collaborer avec le Conservatoire de musique et de danse de la ville et diverses associations du territoire, tout en s’engageant en profondeur sur l’élaboration de la création de « Soundsphere Celebration ».

Les plus récents projets incluent « LAO », avec la chanteuse Gasandji, « Nysno », un trio avec euphone (instrument cylindres de verre) et percussions, « Marabout l’Oiseau » avec Gregory Dargent à l’oud et Dramane Dembele aux flûtes peules, « Xian Bo », le trio du pianiste Christian Bellehomme, et un cinéma-concert avec Raphael Lemonnier. Eric Longsworth est toujours à l’affût de rencontres artistiques et du partage musical comme moyen de rassembler les gens.
Depuis aout 2020, Eric participe à la série de RDV musical à la fontaine de mon village. Il partage en duo ou en trio des moments de musique uniques et rares dans le contexte sanitaire qui plonge la culture et sa présence vivante sur la place publique dans une quasi anesthésie générale …

Depuis 2020 Eric joue avec les tableaux de Lou Lounau, on verra bien et entendra un jour cet accord entre pinceaux et archet. Avec Aziz Sahmaoui qu’il a rencontré il y a six ans au festival en Accords imprévisible et inattendu, ils construisent un répertoire unique, inspiré des univers et de leurs parcours de vie : réuni autour d’une envie forte d’explorer les limites de leur jeu, kit à y mettre quelques coups de pédales. La musique sait attendre les RDV qui prennent du sens et de la saveur avec les années. En enfin Soundsphere Celebration est prêt pour sortir prendre l’air des théâtres et salles dont les directions auront envie de partager avec leurs publics un spectacle multi sensoriel qui a muri pendant 20 ans … L’équipage de cette création est composé de Franck Vaillant batterie, Xavier Garcia échantillonneur, synthé, Rémi Charmasson guitare, Claude Tchamitchian, contrebasse, et alain liette ingénieur son, Stéphane Baquet création lumière, Antoine Lafay montage vidéo, Fernando de Azevedo vidéaste/ réalisateur

Discographie

  • 1990 : Icarus, Beating the Racoon, Disques Amplitude
  • 1993 : Contrevent, Terre de Feu, CTV Records
  • 1994 : Icarus, Quand est-ce qu’on prend des vacances ?, Disques Amplitude
  • 1997 : Eric Longsworth Solo, I Hear You, PPG/Les Disques Fonovox
  • 1999 : En duo avec Marc Johnson, If Trees Could Fly, Intuition
  • 1999 : Bill Frisell, Viento Rojo, Socadisc.
  • 2001 : Eric Longsworth Trio, Sans Souci, Les Disques Minuit Cinq/Enja Records
  • 2006 : Sylvain Luc, Joko, Dreyfus Jazz
  • 2007 : Rémi Charmasson Quintet, Manœuvres, Ajmiseries
  • 2008 : Eric Longsworth Quartet, À Ciel Ouvert, Diese Records
  • 2009 : Le Jazz fait son Cirque, Diese Records
  • 2012 : World Kora Trio, Korazon, L’Autre Distribution
  • 2014 : Pura Fe, Sacred Seed, Nueva Onda Records
  • 2015 : World Kora Trio, Un Poisson dans le désert, L’Autre Distribution
  • 2016 : Perrine Mansuy, Rainbow Shell, Laborie Jazz
  • 2018 : Steve Shehan, Visa Mundi, Safer Productions

Musiques de Films

  • 1996 : Toutatis de Catherine Fol, l’ONF
  • 1996 : Lodela de Philippe Baylaucq, l’ONF
  • 1998 : Mystère B de Philippe Baylaucq, InformAction
  • 1997 : Près de Nous, de Sophie Bissonnette, Films Contre-Jour
  • 2000 : Le Lien Cosmiquede Catherine Fol, l’ONF
  • 2000 : Les Couleurs du Sang (2000) de Philippe Baylaucq, InformAction
  • 2000 : L’Idée Noire de Mireille Dansereau, l’ONF
  • 2003 : Sables Émouvants de Philippe Baylaucq, Productions La Fête
  • 2018 : Randonnée Musicale de Eric Longsworth sur le Sentier des Huguenots, Les Films de la Découverte/Passé Minuit en Accords