tetiere-fr

« A ciel Ouvert »

« comme un road movie » disponible pour la tournée 2009-2010

  • Eric LONGSWORTH: violoncelle - composition
  • Rémi CHARMASSON : guitar
  • François VERLY : batterie et percussions
  • Jean Charles RICHARD : saxophone
  • www.myspace.com/longswortheric


«… L’univers que développe cet album s’écoute alors comme on regarde un livre de voyage. Une « world music » aux influences gaéliques qui se mêlent parfois à quelques mélismes orientaux comme Carry me home que nous entendons comme un pied nez politique. Cette musique est vivante, nervurée, virevoltante et dansante. Superbe album «  kaléidoscope » aux innombrables facettes …». Jean Marc Gelin - Jazzman

« ….Il crée un univers singulier qui marie jazz et divers courants des musiques actuelles avec une grande sensibilité…. Doté d’un sens évident du rythme et d’une rare capacité à créer une ambiance, ce virtuose tire de son instrument électrique autant de mélodies captivantes que d’harmonies inédites. Avec son nouvel opus A ciel Ouvert, Eric Longsworth et son nouveau quartet nous offrent une musique qui raconte des histoires et nous invitent à un voyage au pays imaginaire. » Pariscope sem 4 nov.

« Les mélodies chantent, les rythmes dansent et l'improvisation trouve sa placenaturellement, le tout pour un des plus beaux disques de cette fin d'année. » Julien Delli Fiori - france Inter

« Cette musique passionnante raconte des histoires et dessine des paysages illustrés avec exigence et bonheur. Les nombreuses illustrations vagabondent dans notre esprit et montrent que le jazz est une musique de liberté et d’évasion ». Armel Bloch - Citizen Jazz

« A Ciel Ouvert »: un répertoire d’une richesse impressionnante dopé par le talent des musiciens, une musique en apesanteur dont la légèreté force le respect, un univers spontané enrichi par des improvisations finement ciselées, un monde qui oscille entre rigueur et liberté totale, une révélation ! COUP DE COEUR  Frankie Bluesy Pfeiffer Paris-Move, nov. 2008

« Succession d’ambiances où chaque instrument apporte son eau à un moulin dont la roue tourne à la perfection et qui en appellent aux improvisations en s’appuyant sur un fil conducteur bien défini, « A ciel ouvert » se teinte des couleurs de divers continents, passant par une superbe «African Dream» avant d’aller à la recherche de «La source» pour finir par repartir vers ses racines avec une «Dad’s Song» pleine de délicatesse et d’émotion. À la fois, profond, intense et décontracté, ce nouvel album d’Eric Longsworth a tout pour plaire à un public venu d’horizons divers  » Fred Delforge, nov. 08 - ZIC à ZIC

« Les territoires de Longsworth, ce sont les grands espaces nord-américains, ceux Jim Harrison ou e James Crumley, avec un zeste de tendresse, de poésie et de douceur en plus. Ici on respire. Construit à la manière d’un road-movie, ce disque séduit par l’évidence apparente de son écriture, ses climats, ses lueurs tantôt folk, tantôt rock, mais aussi méditatives. Au bout de quelques notes, on est happé par un roman dont on veut absolument connaître le dénouement. Cette musique aux accents américains se boit, comme du petit lait  ». Christophe Huber, Jazzmag, déc. 2008

Télécharger le pdf du dossier de presse complet