tetiere-fr

"A ciel ouvert"

CD album - (2007) - distribution : Harmoni Mundi.

  • Eric Longsworth, violoncelle,
  • Rémi Charmasson, guitare,
  • François Verly, percussions
  • Jean-Charles Richard, saxophone
  • invité : Olivier Ker Ourio, harmonica

A ciel ouvertA ciel Ouvert avec Eric Séva, saxophone, Rémi Charmasson, guitare, François Verly, percussions, et invité Olivier Ker Ourio, harmonica. Les compositions imagées et ludiques de Longsworth offrent un espace favorable pour la rencontre de ces musiciens expérimentés qui partagent une attirance pour des mélodies qui chantent et des rythmes qui dansent. La place de l'improvisation est importante dans cette musique qui raconte des histoires et qui dessine des paysages, une invitation au voyage aux pays imaginaires... proposé par le quartet dès automne 2008.

« Les territoires de Longsworth, ce sont les grands espaces nord-américains, ceux Jim Harrison ou de James Crumley, avec un zeste de tendresse, de poésie et de douceur en plus. Ici on respire. Construit à la manière d’un road-movie, ce disque séduit par l’évidence apparente de son écriture, ses climats, ses lueurs tantôt folk, tantôt rock, mais aussi méditatives. Au bout de quelques notes, on est happé par un roman dont on veut absolument connaître le dénouement. Cette musique aux accents américains se boit, comme du petit lait. » Jazzmag

Voir des extraits de la revue de presse - Voir la revue de presse sud-américaine

Télécharger le dossier et la revue de presse complet

Une mine d’émotions «A ciel Ouvert»

Exploration tranquille des espaces imaginaires infinis qu’offre l’improvisation, la musique de Eric Longsworth repousse les limites du style comme pour échapper aux règles puritaines du jazz contemporain.
Virtuose du violoncelle, formé outre-atlantique aux rigueurs des écoles classiques, puis jazz, Eric Longsworth bâtit sur des mélodies limpides aux consonances «folk» ou avec de délicates percussions indiennes, des paysages harmoniques grandioses où caracolent, joyeux, ses comparses improvisateurs. Là, la batterie est une franche inspiration rock, ici le violoncelle puise dans la musique populaire, plus loin, la sarabande enivrante du saxophone, de l’harmonica et de la guitare entremêlant  leurs improvisations, autour des percussions… dont le violoncelle.
Dépassant les pièges faciles des solos acrobatiques habituellement servis par d’anonymes accompagnateurs, Eric Longsworth, tel un randonneur trop heureux des espaces qu’il découvre, invente toujours des nouveaux caps sonores par l’agencement subtil des timbres, des cadences, des tempos et des improvisations, laissant ses compagnons explorer leurs univers sensibles dans d’impeccables solos.
Originale, sans être déconcertante, la musique de Eric Longsworth s’écoute sans référence, car elle incite l’esprit à s’y laisser bercer sans souci de comparaison. Favorisant ainsi la floraison de belles émotions esthétiques.
Elle ne semble d’ailleurs guidée que par un seul rêve : toucher à l’essentiel à cœur ouvert.

Depuis le quartet à joué :

  • Le Pannonica, à Nantes
  • La Fraternelle, à Saint Claude
  • Gaga Jazz, à Saint Etienne
  • Le Jazz Club d’Auxerre
  • Le Moulin à Jazz, à Vitrolles
  • l’AJMI, à Avignon
  • Jazz Action à Valence
  • Festival de Jazz de Loches
  • Le Sunside, à Paris
  • La Fenêtre, à Paris
  • Cavajazz, à Viviers
  • L’Echiquier, à Pouzauges
  • La Ferme Duphaux, à Noirétable
  • Le Café-Jazz, à Epinal
  • Festival de Jazz de Lima, Perou
  • Tournée des Alliances Françaises en Uruguay, Paraguay, Chile, et Perou
  • La Tour d’Aigue, dans le Luberon, au nord d’Aix-en-Provence

Voir la vidéo : www.youtube.com