tetiere-fr

Chérif Soumano

Kora

Cherif SoumanoChérif Soumano, jeune malien et joueur de Kora par tradition et de sang, a joué aux côtés de Kabine Kouyate, Mamani Keita, Moussa Sissokh, Mare Sanogo, Yacouba Sissoko, Lansine Kouyate, Edsel Gomez, Ira Coleman, Minino Garay dans le cadre d'un projet sur la fusion de la musique malienne et du jazz, initié par la Diva américaine Dee Dee Bridgewater en 2008. En puisant aux racines du jazz, en partageant une culture et en participant à un mode de création malien, ce projet passionné a mélangé les différences et reflète les ressemblances du jazz et de la musique africaine. Il s'est également produit au côté du chanteur de reggaeivoirien Tiken Jah Fakoly. Chérif est de ces artistes épatants, avec une aisance sur scène complice et généreuse.

www.myspace.com/koarakan

Jean-Luc Di Fraya

Voix & Percussions

Jean-Luc Di FrayaAprès plusieurs années d’études classiques au conservatoire de Giacontino et de Marseille, Jean-Luc Di Fraya obtient en 1999 la médaille d’or du CNR (classe de Jazz). Véritable musicien « multicartes », passionné et avide de rencontres, il collabore à de nombreux projets (création d’une compagnie de spectacle de rue, Shaan, l’Odysée de la canebière...). Sa sensibilité, son perfectionnisme et sa curiosité font de lui actuellement un musicien très recherché. On le retrouve notamment aux côtés de Louis Winsberg, Michel Marre, Akosh, Raphaël Imbert (Atsas Imbert consort, Nine Spirit), Hervé Sellin et Carine Bonnefoy (création et enregistrement Radio-France avec le Métropole Orchestra).

www.myspace.com/difrayajeanluc

Daniel Mille

Accordéoniste de jazz, compositeur et interprète

Daniel MilleEtiquetté au rayon jazz, l'accordéoniste Daniel Mille a pourtant butiné à travers les genres musicaux les plus variés. Sa carrière fait état de prestigieuses collaborations avec le monde de la chanson (Barbara, Maxime Leforestier, Claude Nougaro, Christophe, Maurane,Higelin...), celui de la musique world (Misia, Salif Keita, Lokua Kanza, Luz Casal,Richard Bona..), avec aussi quelques crochets par le rock (Nina Hagen...).
Au fil d'une carrière ponctuée de six albums ("Sur les quais"() en 1994,"Les heures tranquilles" en 1995, "Le funambule" en 1999, "Entre chien et loup" en 2001,"Apres la pluie"en 2005 (Victoire de la Musique) L'attente" en 2009,(nominé au Victoire de la Musique), il obtient la reconnaissance de la critique, recueille l'adhésion du public et reçoit la consécration de la profession. Un monstre sacré à retrouver sur scène.

 

Lire la suite : Daniel Mille

Perrine Mansuy

Piano

perrine-mansuyPerrine Mansuy œuvre depuis une quinzaine d'années à créer un univers musical personnel et intimiste. Son jeu pianistique tout en sobriété est imprégné de chant et de danse, "un savoureux mélange de frugalité charmeuse et d'exigence rêveuse". C'est en multipliant les rencontres musicales que son univers prend forme et s'épanouit. En trio, " Mandragore & Noyau de pêche" (Ajmiserie), en Duo "Le Duo plays Brel & Aznavour" (Douglas Record) ou plus récemment en Quartet "VertigoSongs" (LaBorie jazz). www.perrinemansuy.com

Rémi Charmasson

Guitariste et compositeur

remi charmasson

De la rencontre de ses premières influences musicales (rock et musique folk) avec le jazz, Rémi Charmasson a su tirer un style très personnel, dévoué à la richesse mélodique des phrases qu'il cisèle avec une grande précision et une sûre assise rythmique comme à la nécessité d'exprimer sa sensibilité avec la plus grande liberté sans s'épargner le souci d'une nécessaire mise en forme à laquelle il parvient à conserver une grande souplesse.
Rémi Charmasson s’est produit sur scène et/ou en studio avec : Jimmy Giuffre, Jean François Canape, Jean-François Jenny-Clark, Fredy Studer, Éric Échampard, Guillaume Séguron, Charlie Mariano, Buddy Collette, Tony Coe, Sapto Raharjo, Bernard Santacruz, Jean-Pierre Jullian, Barre Phillips, Stephan Oliva, Thierry Maucci, Denis Charles, Charles Tyler, Jean-Jacques Avenel, François Laizeau...

Lire la suite : Rémi Charmasson

Pura Fé

Singer/songwriter/musician, poet, artist, dancer, actor, teacher, and activist

Pura FéThis “Renaissance woman” is the founding member of the internationally renowned native woman’s a capella trio, ‘Ulali’, and is recognized for creating a new genre, bringing Native contemporary music to the forefront of the “mainstream” music industry.
Pura Fe has studied and performed with ‘The American Ballet Theatre’ company’, has been in several Broadway musicals and TV commercials. She has sung for ‘The Mercer Ellington Orchestra’, countless Jazz, R&B, Rock bands and has stamped her distinct vocals on many recordings, demo’s, jingles, music videos and movie sound tracks/trailers through out her career. She was nominated for a Juno Award (Canadian Grammy) with ‘Kanatanaski & Pura Fe’ for best aboriginal music video. She’s appeared on
Jay Leno’s ‘The Tonight Show’, UK’s ‘The Late Show’ and Brazil’s ‘Joe Suares Show’ with Ulali and Robbie Robertson. Pura Fe has toured world wide, in concert halls, festivals, nightclubs, universities, Pow Wow’s, conferences, campaigns and endless benefits…for environmental and humanitarian rights…
http://www.purafe.com

Mathis Haug

Mathis HaugMathis est né en 1976 au cœur de la Forêt Noire.
Sa rencontre avec l'auteur et guitariste anglais Seamus Taylor est déterminante. En 2003, ils créent ensemble le projet Mathis and the Mathematiks et collaborent à l'écriture des chansons d'un premier album « 5 ». Partout, ce mélange inspiré de styles, reçoit un excellent accueil tant auprès du public que des professionnels.
Mathis sillonne les scènes espagnoles et françaises pendant 2 ans, en groupe ou en solo, pour présenter son album. Un talent avéré pour l'improvisation et un excellent jeu de guitare accompagne une voix puissante, chaude et éraillée. Pas plus d'un premier morceau pour capter et faire taire une assemblée agitée, emporté au rythme des ambiances soul, folk et blues, le public est unanime : talent et générosité composent un show irrésistible !

http://www.mathishaug.com

Louis Winsberg

Guitares

louis-winsbergNé à Marseille en 1963, Louis Winsberg aborde la guitare à l'âge de douze ans, avec des amis gitans, le groupe Los Reyes devenus depuis les Gipsy King. Il étudie la guitare classique pendant deux ans, travaille le jazz en autodidacte et participe à des stages dirigés par Christian Escoudé, Gérard Marais et Boell & Roubach.
En 2008, Louis lance son nouveau spectacle "Marseille Marseille". Il obtient également un Django d'Or, dans la catégorie "Meilleur artiste confirmé".
Il joue en trio avec Eric Longsworth et Jean-luc Difraya (percussions et voix)
Ces trois musiciens ont une forte sensibilité rythmique et la capacité d’improviser seul et ensemble. De coup, tout devient possible. Le rythme des tambours et la voix de Jean-Luc qui se lève parfois comme un chanteur de gospel ou un Nusrat Fateh Ali Khan, mélangé avec les cordes pincées ou frottées de Eric et les envolés jubilatoires de la guitare de Louis, font un tout fort en émotion!.

Site de Louis Winsberg : www.winsberg.com

Jean-Charles Richard

Saxophone

Jean-Charles RichardMusicien aventurier, Jean-Charles Richard a suivi un double cursus au CNSM de Paris, où il obtient à l’unanimité un premier prix de saxophone classique et un diplôme de formation supérieure en jazz. Titulaire des CA de saxophone classique et jazz et d’un DEM d’analyse, il enseigne au conservatoire du XIIIème arrondissement et coordonne la classe du cycle spécialisée jazz et musiques improvisées au CRR de Paris. Par goût des extrêmes, il choisit de se consacrer aux saxophones soprano et baryton. Sa curiosité pour tous les territoires de la musique l’amène à se produire aussi bien au sein d’orchestres classiques (Orchestre de Paris, Orchestre des Prix du CNSM), des big bands (George Russell, Antoine Hervé, le POM, Jean-Loup Longnon), dans des fanfares de rue (La Bête a bon dos), avec des chanteurs de variété (Bonzom, Ü), et à côtoyer les compositeurs contemporains (Karlheinz Stockhausen, Thierry Escaich).

Site de Jean-Charles Richard

François Verly

Jazz - Blues Percussioniste jazz

Francois VerlyAvec de nombreux premiers prix de percussion et piano, François Verly débute en grand orchestre classique (Colonne, Lamoureux etc...) Grâce à sa rencontre avec Andy Emler sa passion de l'improvisation le fait participer à des projets variés qui l'on amené à jouer aux cotés de : Lee Konitz, Randy Brecker, Bernard Lubat, Martial Solal, Michel Portal, Sylvain Beuf, Abus Dangereux, Louis Winsberg, Marc Ducret, les ONJ de François Jeanneau et Antoine Hervé, Nguyen Lè, Denis Badaut, Michel Legrand, Eric Lohrer ainsi que de nombreux artistes orientaux.

Bernard Santacruz

Contrebassiste, bassiste électrique et compositeur

Bernard SantacruzBernard Santacruz commence l’étude de la basse électrique en autodidacte et joue en amateur dans des groupes de "Rock alternatif" et de "Fusion" dans la région de Marseille (Maldoror, Séquoïa) puis entre en 1986 au Conservatoire d’Avignon dans la classe de contrebasse de Joseph Fabre ainsi que dans la classe de jazz d’André Jaume . À l’occasion de stages, il étudie avec Charlie Haden en 1989 puis Ron Carter en 1990.
Après ses débuts avec le trio "Soma" (en compagnie de Jean Sébastien Simonoviez et Marc Mazzillo) à la fin des années 80, il entame une collaboration suivie avec de nombreux musiciens africains américains parmi lesquels,

Lire la suite : Bernard Santacruz

Laure Donnat

Chanteuse, auteure et compositrice

Laure Donnat 2-ptLaure Donnat est née en France d'une mère franco-guinéenne et d'un père Français. Laure s'est vite retrouvée dans la musique, par le biais du piano, qu'elle pratique depuis l'âge de 6 ans, elle s'est aussi vite retrouvée sur scène en étudiant le théâtre, et en acceptant le rôle de choriste dans un groupe Funk Rock, c'est d'ailleurs ainsi qu'elle débute le chant. En 1994, après avoir terminé ses études secondaires, Laure s'installe près de Marseille et démarre des études musicales. C'est à cette période qu'elle fait la connaissance d'un guitariste et d'un saxophoniste et débute le chant Jazz. Cette expérience la pousse à devenir professionnelle. En 1997 Laure entre dans la classe collective de l'A.J.M.I à Avignon, et petit à petit son intérêt pour le Jazz moderne et les musiques improvisées prend forme, c'est l'occasion pour elle de rencontrer Raymond Boni, David Linx, Jo Mac Phee, Frank Lowe,Sheila Jordan, Scott Colley, Chris Potter, Bill Stewart et Louis Sclavis au côté de  qui elle jouera (sur la scène de l'Opéra -Theâtre d'Avignon en juin 2000).

Lire la suite : Laure Donnat

Sylvain Luc

Guitariste de jazz

sylvain Luc-Eric Longsworth 2ptSylvain Luc est un guitariste de jazz né à Bayonne en 1965.
Il a effectué des études de violon, violoncelle au conservatoire de Bayonne tout en étudiant aussi la guitare classique.
Il s'installe à Paris et devient arrangeur, compositeur et accompagnateur de nombreux artistes de variétés (Al Jarreau, Catherine Lara, Michel Jonasz...) tout en conservant un pied dans le jazz en étant le bassiste du trio de Richard Galliano.
En 1993, il devient l'ambassadeur des guitares Godin pour le monde.
Il a joué aux côtés de Michel Legrand, Francis Lassus, Richard Bona, Steve Gadd, Biréli Lagrène, Elvin Jones, Wynton Marsalis, Stéphane Belmondo, Manu Katché, Michel Portal, Jacky Terrasson, André Ceccarelli, Jean Marc Jafet, Alain Caron, Didier Lockwood, John McLaughlin, Bernard Lubat, Lokua Kanza, Richard Galliano, Dee Dee Bridgewater, Steve Lukather, Billy Cobham, Victor Bailey, Larry Coryell, Al Di Meola, Marcus Miller...
Il a fondé en 2000 la formation Trio Sud en compagnie d'André Ceccarelli et de Jean-Marc Jafet. Le groupe obtient la « Victoire de la musique Jazz » en tant que meilleure formation de l’année 2003.
En janvier 2011, il se voit décerner le prix Django Reinhardt par l'Académie du jazz. (Extrait de l'article de Wikipedia sur Sylvain Luc)

Eric Séva

Saxophone

Eric SévaNé en 1964, à Paris, Eric Séva grandit dans une famille où la musique est omniprésente. Il commence à cinq ans par la flûte à bec puis le saxophone à onze ans. A partir de seize ans il mène de front une double formation: au sein de l’orchestre familial le week-end, et à l’Ecole normale de musique de Paris sous la direction de Pierre Petit pendant la semaine. Il en sort avec une licence supérieure de concertiste de saxophone et un diplôme supérieur de musique de chambre.
Mais la vocation d’Eric Séva, ce sera le jazz et l’improvisation. Un goût façonné par les rencontres qui ont jalonné son parcours, à commencer par celle avec Cabu. En 1970 Eric est alors un jeune garçon. Le dessinateur, voisin de la famille Séva en région parisienne, lui communique sa passion pour le jazz, et agit comme un véritable « catalyseur artistique », assemblant chez lui tous les éléments qui allaient être déterminants par la suite. Lire la suite sur le site de Eric Séva